AccueilBlaguesImages InsolitesVidéosDiaporamas Powerpoint (PPS)JeuxLoofok.com en page d'accueil ?Loofok.com en Favoris ?

Blagues Les longues page 1

Blagues >> Blagues Les longues :

Une vieille dame se présente un matin à la Banque...
du Canada avec un gros sac d'argent. La vieille dame insiste pour parler au président de la Banque afin d'ouvrir un compte d'épargne parce que, dit-elle, elle a beaucoup d'argent.

Après bien des discussions (le client ayant toujours raison), un employé l'emmena au bureau du président.

Le président de la Banque demande combien elle aimerait déposer. Elle lui répond 165 000 $, tout en déposant son sac d'argent sur le bureau du président. Curieux, celui-ci demanda comment elle avait réussi à économiser autant d'argent.

La vieille dame lui répondit qu'elle faisait des gageures.

Le président étant surpris lui demande: "Quel genre de gageures? "

La vieille dame lui répondit: " Dans le genre, je vous gage 25 000 $ que vos testicules sont carrées. " Le président se mit à rire tout en lui faisant remarquer que ce genre de gageure était impossible à gagner.

Alors, la vieille dame de répliquer: "Aimeriez-vous relever cette gageure?"

"Certainement, répondit le président, je vous gage 25 000 $ que mes testicules ne sont pas carrées ". La vieille dame lui dit donc: "C'est d'accord. Mais étant donné l'importance de la somme impliquée, je vais revenir demain à 10h avec mon avocat comme témoin si vous n'y voyez pas d'inconvénient." "Aucun problème, lui répondit le président de la Banque tout confiant.

Ce soir-là, le président devient très nerveux au sujet de la gageure et passa un long moment devant son miroir à examiner ses testicules, les retournant de tout bord tout côté,encore et encore afin de s'assurer à 10h que ses testicules ne pouvaient être considérés comme carrées et
être assuré,sans équivoque, de gagner cette gageure.

Le lendemain matin à 10h précise, la vieille dame se présenta avec son avocat au président et confirma la gageure de 25 000 $ faite par la vieille dame concernant le fait que les testicules du président étaient carrées. Le président confirma que la gageure était conforme aux engagements pris la veille.

La vieille dame lui demanda donc de laisser tomber son pantalon pour qu'elle et son avocat puissent tout voir; ce que le président fit avec complaisance. La vieille dame s'approcha pour voir de plus près et lui demanda si elle pouvait les toucher.

"Certainement, lui dit le président, étant donné le montant d'argent impliqué vous devez vous assurer à 100 % ". Le président s'aperçut alors que l'avocat se frappait la tête sur le mur. Il demanda à la vieille dame pourquoi il agissait de la sorte.

Elle répondit : " C'est probablement dû au fait que j'avais gagé avec lui 100 000 $ qu'aux alentours de 10h, je tiendrais dans mes mains les testicules du président de la Banque du Canada.
7 votes - Voter - Voir les commentaires - Commenter
Apres quelques annees de vie commune, un jeune homme...
decide de se marier avec sa petite amie. Comme il n'est pas du tout au courant des traditions, a la fin de la messe, il s'approche du cure et lui demande :
"- Excusez moi mon pere, je sais qu'il est dans la tradition que les jeunes maries fassent une offrande au pretre qui a celebre le mariage, mais je ne sais pas ce que les gens donnent en general".
Le pretre lui repond dans le creux de l'oreille :
"- En general, c'est en fonction de la beaute de la mariee. Plus elle est belle, plus la somme est elevee".
A ces mots, le jeune marie se tourne vers sa femme. Il hesite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend une piece d'un franc au cure.
Le pretre, compatissant, lui dit :
"- Ne bougez pas, je vais vous rendre la monnaie..."
2 votes - Voter - Voir les commentaires - Commenter
C'est un aveugle qui cherche à se faire embaucher dans une scierie.
Le patron de la scierie lui demande :
"Et vous pensez que vous pouvez travailler ici avec votre handicap?"
"Oui, bien sûr, parce que je peux me servir de mon odorat là où les autres ont besoin de leur vue!"
Le patron de la scierie n'y croit pas trop et décide de tester les compétences de l'aveugle. Il fait amener plusieurs échantillons de bois différents, dans le but de les faire reconnaître à l'aveugle.
Le premier échantillon est posé sur la table. L'aveugle le renifle et dit:
"ça, c'est du chêne, et même du jeune chêne" affirme l'aveugle.
Le patron pose un deuxième échantillon sur la table:
"ça c'est du hêtre" affirme l'aveugle.
Le patron pose un troisième échantillon sur la table:
"ça c'est du merisier" affirme l'aveugle.
L'aveugle ne s'est pas trompé une seule fois et le patron est très impressionné. Comme il est très joueur, il veut tenter une expérience: Il passe dans le bureau d'à côté et va chercher la secrétaire (qui a déjà 20 ans de service dans la scierie). Il lui demande de se coucher devant l'aveugle sur la table et de baisser sa culotte, ce qu'elle fait.
Le patron lance alors à l'aveugle:
"Si vous reconnaissez cet échantillon, je vous donne le boulot!"
L'aveugle renifle, puis renifle encore, enfin il dit:
"Ah! Vous me tendez un piège !!! Ce n'est pas un bois que l'on utilise normalement dans une scierie... Je pense que c'est le bois de la porte des chiottes d'un vieux bateau de pêche à la crevette"
2 votes - Voter - Voir les commentaires - Commenter
Le Président George W. Bush fait le tour des écoles primaires...
afin de rencontrer les tous jeunes futurs votants du pays. Il entre dans une classe et arrive au moment où l'institutrice est en train d'expliquer aux enfants le sens du mot tragédie.
L'institutrice se tourne alors vers le Président et lui propose de diriger la discussion. Ainsi l'illustre dirigeant demande aux jeunes élèves de lui trouver un exemple illustrant le sens du terme qu'ils viennent d'apprendre.
Un petit garçon se lève et dit :
" Si mon meilleur ami qui vit à côté de chez moi joue tranquillement dans la rue et qu'une voiture le renverse, ce sera une tragédie. "
Bush secoue tristement la tête :
" Non, mon petit... Ce serait un accident ! "
Un léger silence s'installe dans la classe. Le président insiste " Qui veut proposer autre chose ? "
Une petite fille se lève alors à son tour :
" Un bus scolaire transportant 50 élèves tombe dans le ravin, et tout le monde meurt dans la chute. Ca, c'est une tragédie ! "
Bush secoue la tête à nouveau :
" Non, petite, il s'agit là d'une grosse perte pour le monde... "
Cette fois, c'est un lourd silence qui tombe sur le groupe. Bush s'impatiente légèrement :

" Allons, les enfants ! Il n'y a personne pour me donner un exemple sérieux de tragédie ? "
Alors, Petit Johnny du fin fond de la classe se lève : " Si Air Force One alors qu'il transporte M. et Mme BUSH, est frappé par un missile et est pulvérisé en plein ciel, ça c'est une tragédie !"
" Fantastique ! " s'écrie le Président, le visage illuminé " Voilà une superbe illustration du mot tragédie !
Et peux-tu expliquer à tes petits camarades la raison pour laquelle ce serait une tragédie ? "
" Parce que ça ne serait pas un accident et que ça ne serait sûrement pas une grosse perte ! "
2 votes - Voter - Voir les commentaires - Commenter
Deux statues d'un jardin de la ville de Paris...
l'une masculine et l'autre féminine, se font face depuis plusieurs siècles lorsqu'un jour, un ange descend du ciel et leur murmure:
- Vous avez été exemplaires pendant toutes ces années (évidemment), je vais vous faire un cadeau. Je vais vous donner la vie... Mais pour une demie heure seulement.
Aussitôt dit, les deux statues s'animent, se rapprochent l'une de l'autre, et se ruent dans un buisson... On entend quelques bruits d'agitation, des branches qui craquent, des rires et des cris. Au bout d'un quart d'heure, les deux statues ressurgissent le sourire aux lèvres.
- Il vous reste encore du temps, déclare l'ange, vous devriez en profiter.
La statue féminine se tourne alors vers son partenaire et lui dit:
- D'accord, mais cette fois, c'est toi qui maintient le pigeon par terre et moi qui chie dessus !
1 vote - Voter - Voir les commentaires - Commenter
Le président George W Bush, désirant améliorer...
sa cote de popularité auprès des jeunes, se rend dans une école et expose les objectifs de son gouvernement.
Ensuite il demande aux enfants de lui poser des questions... Le petit Bob prend alors la parole :
- M'sieur l'président, j'ai trois questions :
1. Comment avez-vous réussi à gagner les élections, alors que vous avez perdu au décompte des urnes ?
2. Pourquoi insistez-vous autant à vouloir attaquer l'Irak ?
3. Ne croyez-vous pas que la bombe d'Hiroshima fut la plus grande attaque terroriste de l'histoire ?

A ce moment même, sonna la sonnerie de la récréation, et tous les élèves sortent de la salle. Au retour de la pause, Bush invite une fois de plus les enfants à lui poser des questions et le petit Joey lui dit alors :
- M'sieur l'président j'ai 5 questions :
1. Comment avez-vous réussi à gagner les élections, alors que vous avez perdu au décompte des urnes ?
2. Pourquoi insistez-vous autant à vouloir attaquer l'Irak ?
3. Ne croyez-vous pas que la bombe d'Hiroshima fut la plus grande attaque terroriste de l'histoire ?
4. Pourquoi la récrée a-t-elle sonnée 20 minutes plus tôt ?
5. Où est passé Bob ?
1 vote - Voter - Voir les commentaires - Commenter
Avant de signer un contrat, un industriel visite une usine...
qui produit des objets à base de caoutchouc. C'est le Directeur en personne qui lui fait faire le tour du propriétaire.
Ils s'arrêtent devant une première machine qui émet des sons étranges. Dông... Plouss. Dông...Plouss. " Vous voyez ", explique le Directeur à son hôte, " ici on fabrique des tétines pour les biberons des bébés... " Le " dông ", c'est lorsque le tétine est moulée par la machine et le " plouss ", c'est quand elle perce un trou à l'intérieur. Vous me suivez ? "
Les deux partenaires s'arrêtent ensuite devant une autre machine qui ne produit que des " dông " à répétition : Dông, dông, dông, dông... " C'est quoi, ça ? " interroge le visiteur.
" Ca, c'est une machine qui fabrique des gants de vaisselle ", explique le Directeur. " évidemment ils sont imperméables, c'est pour cela que vous n'entendez que des " dông "...
Ils poursuivent tous deux la visite de l'usine et s'arrêtent devant l'atelier de conception des préservatifs.
Le visiteur est très surpris lorsqu'il entend : Dông... Dông... Dông.. Plouss. Dông... Dông... Dông... Plouss.
Et il interpelle immédiatement le Directeur : " Dites moi, votre machine est défectueuse, elle fait des trous dans les préservatifs. "
Le propriétaire des lieux explique : " Oui, un préservatif sur quatre qui sort de l'usine est percé
" Mais c'est pas très bon pour la réputation de la marque cette histoire ? " répond le visiteur troublé.
Et le Directeur de répliquer : " Non mais c'est excellent pour le commerce des tétines... "
0 vote - Voter - Voir les commentaires - Commenter
C'est dans le Périgord noir. Un pauvre paysan crève la faim
...avec toute sa famille, mais il a un trésor! Et ce trésor, c'est son cochon. D'après
lui, ce cochon est 'le cochon le plus intelligent du monde'...
Un beau jour, un journaliste du quotidien local vient à apprendre qu'un
cochon plus intelligent que la moyenne vit dans une ferme du voisinage.
Le journaliste prend sa voiture et va se rendre compte sur place de lui
même.
Lorsqu'il arrive dans la ferme, il voit les bâtiments en ruine, et se
demande comment à notre époque on peut encore vivre comme ça... Puis le
paysan sort de la baraque. Alors le journaliste lui demande:
- Bonjour! Je suis journaliste au 'Périgourdin Online' et j'ai appris
que vous possédiez un cochon extraordinaire.

Le pauvre paysan lui répond "c'est vrai". Puis il siffle un coup entre
ses dents, et un cochon qui n'a plus que trois pattes sort de l'étable.
"C'est lui" dit le paysan.

Le journaliste voit le cochon et demande:
- Et qu'est-ce qui vous fait dire qu'il est le cochon le plus
intelligent du monde?
Le paysan répond:
- L'hiver dernier, j'étais dehors en train de réparer des clôtures et ma
femme était en ville pour vendre du fromage. Notre petit bébé était à
l'étage dans la maison en train de dormir dans son berceau.... lorsqu'un
incendie a enflammé la maison (ma femme avait laissé son fer à repasser
sur le linge). A ce moment là, le cochon a couru dans la maison, monté
l'escalier, il a attrapé le bébé en prenant son bras dans sa mâchoire
sans lui faire mal, puis il est redescendu et a déposé le bébé sur le
sol à l'abri des flammes. Ensuite il est parti me chercher dans le pré
et j'ai pu éteindre l'incendie avant qu'il n'y ait trop de dégâts.

- Waow, dit le journaliste, c'est incroyable.

- Et ce n'est pas tout! Un jour que je travaillais la terre dans le
champ d'à côté, la herse était bourrée avec de la terre et de l'herbe.
Alors je met le tracteur au point mort, je descend et je commence à
nettoyer sous la herse. Mais la vitesse s'est enclenchée toute seule et
je me suis trouvé renversé par la herse et entraîné par l'attelage. J'ai
cru que j'étais un homme mort... mais le cochon avait du sentir qu'il se
passait quelque chose: Il est allé chercher une corde, a rattrapé le
tracteur et la herse, m'a laissé un bout de corde, et a tiré de toutes
ses forces à l'autre bout. C'est grâce à lui si je suis encore là
aujourd'hui.

- C'est vraiment extraordinaire, lui répond le journaliste. Mais
dites-moi, comment se fait-il qu'il n'ait plus que trois pattes?

- Ben, quand on a un cochon aussi bon et intelligent, on ne peut pas le
manger tout d'un coup.
0 vote - Voter - Voir les commentaires - Commenter
C'est l'histoire d'un curé qui possède un perroquet.
Le problème vient du fait que le perroquet est un gros pervers et qu'il passe son temps à baiser les poules. Alors là, le curé, outré par le comportement de son perroquet qui passe son temps à niquer les poules lui dit :
- Ecoute, la prochaine fois que tu agis de la sorte, je te plume jusqu'à que tu deviennes aussi chauve que kojak, je t'accrocherai sur ton perchoir et tu feras la messe du dimanche avec moi. Compris ?
Alors là le perroquet, pas fou, décide de faire vœux de chasteté donc d'arrêter de niquer les poules. Le premier jours ça va...le deuxième aussi..Le troisième devient beaucoup plus dur...le quatrième ça devient une vrai torture... le cinquième il en peut plus, il saute de son perchoir, court jusqu'à la basse-cour et se tape une poule. Le curé, exaspéré lui dit :
- Je t'avais prévenu, tans pis pour toi...il le chope, le plume, l'accroche sur le perchoir et lui dit :
- Dimanche, quand les paroissiens entrerons dans l'église tu placeras les gens en disant "les femmes à droite, les hommes à gauche" compris ?
Le dimanche vient, le perroquet tout plumer entame sa punition :" Les femmes à droite, les hommes à gauche, les femmes à droite, les hommes à gauche..." et puis dans le lot il aperçoit un chauve et alors là il se met à gueuler: "et toi le baiseur de poule avec moi sur le perchoir..."
0 vote - Voter - Voir les commentaires - Commenter
C'est le petit Didier qui fait des courses au supermarché du coin de sa rue
Il se retrouve a la caisse avec un grand baril de lessive. La caissière qui connaît le petit Didier veut avoir un petit mot gentil et lui demande si il a beaucoup de linge a laver. Le petit Didier répond :
- Oh non, c'est pour laver mon chien !
La caissière :
- Mais tu ne devrais pas utiliser de la lessive comme ca pour laver ton chien: Tu vas le rendre malade, et peut-être même qu'il en mourra...
Mais le petit Didier ne s'en laisse pas compter. Il paie sa boite de lessive et s'en va. Une semaine plus tard, le petit Didier revient au supermarché pour acheter des bonbons. La caissière lui demande alors comment va son chien.
Le petit Didier répond :
- Oh, il est mort...
La caissière essaie de compatir mais ajoute quand même :
- Tu vois, tu n'aurais pas du utiliser de la lessive pour le linge. Il ne l'a pas supporte !
Et le petit Didier :
- Je ne pense pas que c'est la lessive qui l'a tue...
La caissière:
- Ah bon, et qu'est-ce que ça serait d'après toi ?
Le petit Didier :
- Je pense que c'est le cycle de rinçage....
0 vote - Voter - Voir les commentaires - Commenter

Aéronautique - Ados - J'délire - Insolite - Beauté - Jeux - Pikifoo - Chat - blog - Jeu Harry Potter